Premier voyage avec un bébé à l’étranger, 6 conseils que vous devriez lire avant de partir

premieres-vacances-avec-bebe

Astuces simples pour rassurer son bébé en vacances.

Quand notre BabyL a eu 5 mois, nous avons décidé de prendre des vacances bien méritées et nous avons choisi un bel hôtel à Palma de Mallorca en Espagne. Premier voyage à l’étranger avec un bébé, premier trajet en avion pour lui… Il faut penser à tout, préparer sa petite valise avec soin et ne RIEN oublier. Mais même avec la meilleure checklist “premières vacances de bébé”, il y a des choses auxquels on ne pense pas tant que l’on a pas vécu ce premier voyage avec un nouveau né.

Voici mon retour d’expérience en tant que nouvelle maman, je voulais partager avec vous mes 6 conseils pour voyager sans stress avec un bébé à l’étranger, sans trop perturber ses habitudes et pour passer des vacances les plus reposantes possibles. Voici les astuces que j’ai appliqué (et qui ont fonctionné) et celles auxquelles j’aurais aimé penser avant de partir !

1.

EMMENER mON GEL DOUCHE HABITUEL

L’odorat des bébés est très développé et même dans le noir, juste avec l’odeur de leurs parents ils parviennent à se calmer. J’aurais du prévoir d’emmener mon gel douche habituel pour qu’il puisse “repérer” mon odeur car le gel douche de l’hôtel avait une senteur un peu forte et la journée avec les crèmes solaires j’avais aussi une odeur nouvelle pour lui. Je pense que ça a pu un peu le perturber lorsque je l’allaitais ou le câlinais pour l’endormir. Pour compenser durant le séjour j’ai utilisé son gel de bain bébé, mais je sais que si j’avais eu mon gel douche habituel, il se serait senti encore plus rassuré par cette odeur familière.

conseils maman partir en vacances

2.

Prévoir un rituel du coucher adapté aux voyages

Depuis ses trois mois, j’ai instauré un rituel du soir pour que BabyL ait des repères au moment du coucher et comprenne qu’il faut aller dormir pour la nuit. Mon rituel est simple : Je lui change la couche en chuchotant, un petit massage des pieds et je l’installe dans sa gigoteuse. Ensuite nous fermons les volets, choisissons son livre du soir, allumons sa veilleuse + sa peluche qui fait un bruit blanc et allons nous poser sur le fauteuil à bascule pour que je commence à l’allaiter.

En vacances à l’hôtel, plusieurs points du rituel n’étaient pas applicables : il n’y avait pas de volets à fermer, je n’avais pas emmené la même veilleuse et je n’avais pas sa super peluche bruit blanc ( Peluche Ollie TheOwl ), ni de fauteuil à bascule ! Nous avons trouvé des solutions sur place avec un bruit blanc que l’on a téléchargé sur Youtube, au moment de l’endormir je me balançais sur le lit d’avant en arrière pour recréer l’effet de la chaise à bascule… je faisais semblant de fermer les volets… bref c’était sport !

Je pense donc que pour que le rituel du soir “fonctionne” même en vacances, il faut penser en amont à tous les détails de sa routine et emmener avec soi tout ce qui peut rappeler à bébé ses habitudes à la maison : même veilleuse, même musique ou bruit blanc, livres qu’il a l’habitude d’entendre… Laissez la chaise à bascule à la maison, on s’en sortira sans, mais il faut penser à ne pas se balancer systématiquement à la maison pour que l’alternative en voyage ne le dérange pas !

3.

EMMENER SA GIGOTEUSE “SALE”

Ce conseil j’y avait pensé et heureusement ! Je n’ai pas emmené une gigoteuse propre dans la valise, j’ai pris une gigoteuse avec laquelle il avait dormi quatre nuits avant le départ pour que son odeur s’imprègne bien. Ainsi, même dans le lit bébé de l’hôtel il a pu se sentir rassuré par sa propre odeur de la nuit. Le must aurait été d’emmener son drap, mais je n’avais vraiment plus de place dans la valise ! C’est toujours une question d’odeur subtile, de petits détails des choses qui font partie intégrante de l’univers de votre bébé. Tout ce qui lui est familier et qui pourra le rassurer sera bon à prendre et à prévoir.
Autre astuce pour les bébés qui ont la peau fragile : pensez à emmener sa serviette de bain car celles de l’hôtel son en général lavées avec des lessives qui ne sont pas hypoallergéniques ce qui peut irriter sa peau et créer des plaques d’eczéma.

premieres-vacances-bebe-astuces

4.

LUI FAIRE VISITER LES LIEUX EN ARRIVANT

Cette astuce je l’avais lue dans un magazine et je l’ai appliquée dès notre arrivée ! Pour un adulte, la première nuit en dehors de chez soi est souvent difficile car on n’a pas ses repères, alors pour un bébé je n’imagine même pas le chamboulement que cela doit être ! Je lui ai donc fait visiter la chambre de l’hôtel, je lui ai montré chaque pièce, chaque recoin, j’ai ouvert chaque porte de placard pour lui montrer l’intérieur, la fenêtre, le balcon…. Apparemment cela contribue à rassurer les bébés de maitriser leur environnement ; ainsi ils connaissent les limites de la pièce et se sentent plus confiants. J’ai pris le temps de lui expliquer qu’on était en vacances pour se reposer, que ce n’était pas notre maison mais qu’on allait y retourner après etc… Je sais bien qu’à 5 mois il n’a pas tout compris mais je pense qu’il a enregistré l’essentiel et qu’il n’y avait plus de zones d’inconnu dans sa petite tête en pleine découverte du concept des vacances !

5.

PREVOIR UNE PLAYSLIT DE MUSIQUES QU’IL CONNAIT

Cette astuce a surement sauvé mes vacances ! A la plage, à la piscine, au restaurant… dès que BabyL était un peu grognon ou un peu perdu avec des bruits de fond qu’il ne connaissait pas, on lui mettait SA PLAYLIST et il se calmait instantanément. C’était bluffant, voire même super drôle parce que dès qu’il entendait la première chanson, son visage changeait, il se calmait, arrêtait de pleurer pour écouter les paroles et se laisser rassurer par ces sons qu’il connaissait !

Le mieux serait de l’habituer à entendre la playlist avec toujours la même chanson en premier ( attention à bien la choisir parce que vous allez l’entendre en continue !!). Pour nous la première de la liste était Reine de Dadju ! Elle est à la fois douce et rythmée et facile à chanter !

Dès son premier mois, tous les matins je chantais avec lui cette playlist, dans le même ordre, au calme, sur mes genoux. C’était notre moment tendre du matin, il créait ses premiers repères et habitudes sonores et c’est ce qui a contribué à ce que cette playlist soit un élément sur lequel on a pu compter pour le calmer dans des lieux étrangers.

valise-bebe-vacances-soleil

6.

Têter pendant le décollage et l’atterrissage en avion

La technique du chewing-gum au décollage ne fonctionne pas pour les bébés ! A la place il faut absolument prévoir de l’allaiter / lui donner son biberon ou sa tétine dès que l’avion entame sa phase de décollage ou atterrissage. L’action de téter atténue la douleur aux oreilles et évite qu’elles ne se bouchent, cela libère aussi des endorphines qui peuvent l’aider à s’endormir. Prévoyez une couverture chaude pour l’avion car il fait souvent froid avec des courants d’air, la ventilation du voisin… rien de pire pour chopper un coup de froid !
Détail qui a son importance : Si votre bébé se met à pleurer pendant le vol, ne vous sentez pas gênée du bruit pour les autres. C’est un bébé, c’est la vie on est tous passés par là et on n’est pas une mauvaise mère parce que notre bébé pleure. Concentrez-vous sur lui, rassurez-le, cocoonez-le et cela passera plus vite qu’avec des chuuuuut angoissés qui ne feront que le stresser d’avantage.

astuce-bebe-en-avion

BILAN KOSALYNDA

PREMIER VOYAGE AVEC UN BEBE, RIEN NE SERA COMME AVANT

Mon dernier conseil d’ordre général : détendez vous et préparez vous psychologiquement à passer vos premières vacances de parents qui n’ont ABSOLUMENT rien à voir avec des vacances en couple sans enfant ! N’idéalisez pas des vacances reposantes avec des nuits complètes + grasses matinées, des repas au restaurant au calme et des journées plage / piscine en mode chill comme quand vous partiez en amoureux. Avec un bébé le rythme des vacances est un peu dicté par lui ! Siestes, biberons /allaitements, heure du coucher à respecter. Il faut partir avec ces éléments en tête sinon vous passerez de mauvaises vacances et reviendrez frustrés de ne pas avoir pu profiter pleinement.
Essayez de passer des moments en famille où tout le monde se sent bien, et si vous ressentez le besoin d’un moment pour vous ( session bronzette au calme, un bain chaud avec un magazine et de la musique, un massage au spa, une sieste au calme…) demandez à votre conjoint d’emmener bébé en balade quelques heures pour avoir un moment à soi, seule. C’est important de pouvoir s’accorder des vrais instants de calme pendant les vacances, chacun son tour, pour mieux se retrouver avec avec son baby et profiter d’avantage sans frustration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *